La vie trouve toujours un chemin
Calbo Weblog 2.0










Sniper à Saint-Nazaire


Un peu prévu à l'arrache et au dernier moment, je me suis retrouvé avec mon pote rap2h à aller voir Sniper à Saint-Nazaire hier soir.
Fan des trois premiers albums, j'avais été déçu par le dernier. Mais la nostalgie a pris le dessus, et je suis reparti 10 ans en arrière, à l'époque de ma terminale, pour voir Tunisiano et Aketo.
Et vraiment, je suis loin d'être déçu du détour. C'est le concert que j'avais le moins organisé, mais peut-être le meilleur concert que j'ai fait depuis un moment. Super énergie, super flow... Un vrai bon concert !
Je regrette un peu le rappel trop court, sur une chanson déjà entendue.
Je m'amuse de la faute de grammaire gommée sur "Gravée dans la roche" : "Ca serait mentir si j'dirais que c'est pareil" est remplacé par "disais"
Je m'éclate à repenser qu'on a été leur serrer la main au moment des dédicaces pour les féliciter.

Ce matin, on trouve cette vidéo du concert sur Youtube. Ils se sont fait un petit clash arbitré à l'applaudimètre et on s'est bien marré, c'était léger.



Je cite simplement pour conclure une des meilleures punchlines de ma vie, bien d'actualité :
"Mais ce qui est malheureux, c'est que l'on brûle le peu qu'on a, alors qu'il suffirait de voter pour incendier ce connard."

1 commentaire(s)21-04-12 à 12:57

Poisson d'avril en retard


On est tous d'accord pour dire que cette fausse pub pour Assassin's Creed Kinect est le meilleur poisson d'avril depuis bien longtemps, non ?


3 commentaire(s)16-04-12 à 13:27

La question nucléaire


En réponse à Monsieur Troll qui me disait dans un commentaire du post précédent :
Si on considère que la sortie rapide du nucléaire prôné par les verts nous force dans l'immédiat à réutiliser le charbon, le pétrole et le gaz pour produire notre électricité, ce qui accélère le processus de réchauffement climatique, n'est-ce pas un peu paradoxal de faire un rapprochement entre la candidature d'Eva Joly et la nécessité de se préoccuper de la montée des eaux ? :)


La question est plutôt bien tournée, et je vais prendre un peu de temps pour y répondre parce que ça m'interpelle depuis longtemps. Mais j'ai trouvé mes réponses, je vais donc structurer mes idées et en faire part ici.

La transition énergétique
La première erreur de la remarque est de réduire le programme d'EELV à l'abandon du nucléaire. Voir la page 15 du programme. Ce n'est qu'un point particulier qui s'accompagne d'autres mesures permettant de réduire notre consommation d'énergies.
Je pourrais personnellement reprocher au programme de ne pas engager des mesures pour forcer les économies d'énergie par des actions punitives. Mais ce n'est peut-être pas plus mal d'éviter le côté moralisateur de l'écologie pour se faire entendre (même si ça n'a pas l'air de trop fonctionner...).
Par ailleurs, l'arrêt du nucléaire ne se ferait pas du jour au lendemain, donc ça laisserait le temps de développer les énergies renouvelables et de diminuer notre besoin en énergie.
Ce sont des mesures qui coutent cher, mais pas plus cher que l'entretien des centrales pour les rendre sûres, et moins cher que ce que coutera l'uranium le jour où ce sera acheté à un prix juste.
Il s'agit bien là d'un programme de transition et pas d'un programme final.

Le nucléaire tue déjà
Je n'évoque pas ici Fukushima et Tchernobyl qui sont des exemples trop évidents.
Au départ, au Niger par exemple, on sait que les personnes chargées de la récolte de l'uranium en meurent, et que les villes des alentours sont très touchées. Voir cette vidéo de Greenpeace.
Pour ce qui nous concerne égoistement, autour des centrales, on commence à se poser la question d'un lien avec des leucémies infantiles.
On peut aussi parler de la sécurité présumée des centrales dans lesquelles des militants arrivent à pénétrer tranquillement...
Enfin, les déchets ne se recyclent pas : ils sont transvasés dans des wagons à haute radioactivité en plein milieu des villes. Et ensuite ils sont enfouis pour l'éternité en Biélorussie, en Sibérie ou en Finlande. Je ne vois pas comment on pourrait enfouir éternellement des déchets de la sorte sans réfléchir à leur recyclage.

Les autres pays l'abandonnent
Je ne peux pas développer ce point trop longtemps, car je n'aime pas trop ce type d'argument... Mais pas mal de pays, comme l'Allemagne, considèrent que c'est une technologie dépassée.
Pourquoi, alors que l'évolution des autres pays va dans ce sens, continuerions-nous à penser le contraire ?

François Corbier l'a dit (ça commence à 1:15) :



A mercredi à Nantes, Eva !
A samedi, Monsieur Troll !

2 commentaire(s)1-04-12 à 13:39




© poucr -- 2008