La vie trouve toujours un chemin
Calbo Weblog 2.0










Tandem - La trilogie


Dans mes marque-pages, j'avais, depuis de longs mois, une vidéo à regarder. Il s'agit de trois clips de raps rassemblés pour faire une trilogie.
C'est une création du groupe Tandem (composé de Mac Tyer et Mac Kregor) qui a réuni ici plusieurs visages familiers du rap français.

Vous trouverez ci-dessous 2 vidéos. La première rassemble les deux premiers chapitres (2x4min environ) mais m'a moins plu. La seconde, je la trouve vraiment bien faite et les featurings de Kery James, Diam's, Tunisiano ou Faf La Rage ni sont pas innocents. J'accroche vraiment.






2 commentaire(s)30-09-10 à 00:00

Jurassic Park : La comédie musicale


Vu le titre du blog, vous vous en doutez : je suis à l'affut quand je vois les noms "jurassic" et "park" qui se suivent.
Deux nouvelles de haut plan vont innonder cet article de leur beauté.
Tout d'abord, à Omagh, là où nous sommes, est né Sam Neill. Oui, le héros de Jurassic Park I et III.
Complètement ouf non ? Moi ça me fait ultra-kiffer.
Deuxièmement, voici une comédie musicale qui reprend Jurassic Park, le film. Et y'a des moments marrants, je dois l'avouer...

Jurassic Park the Musical Part 1 from Mark Hennings on Vimeo.


1 commentaire(s)22-09-10 à 21:40

Rubicon


Il faut que j'en parle ! Il faut que j'en parle !
Rubicon, c'est un peu ma série coup de coeur de ces derniers temps. Peut-être même depuis au moins un an.
Que ceux qui n'aiment pas les séries lentes passent leur chemin, car ici on n'est pas dans une série à cent à l'heure où tous les éléments se succèdent à toute allure et où les épisodes se finissent immanquablement par un cliffhanger.

Rubicon est une série de puzzles (je n'arrive pas exactement à trouver les origines du mot. Mais apparemment, on peut être "rubicon" quand on joue au jeu de carte Jass que je ne connais pas), de paranos et de complots.
La série ouvre sur un suicide, puis continue sur un accident qui d'après le héros n'en est pas un. Will, le héros, est un enquêteur surdoué dans une équipe qui surveille certaines parties du moyen-orient. Et qui donc se retrouve à enquêter sur un accident qu'il pense être un meurtre suite à certains indices.
Rien de forcément innovant. Plein de côté ont déjà été exploités.

Là où j'apprécie beaucoup, c'est de retrouver le côté sombre et parano de X-Files. L'action se passe à New-York, mais ce n'est pas le New-York de Friends ou de How I Met Your Mother. C'est un New-York brumeux, hivernal.
L'esthétique est sobrement soignée. Le jeu d'ombre (métaphore pour tous les héros qui agissent dans l'ombre) est omniprésent, et la musique accompagne sans se faire remarquer.
Les personnages me plaisent bien, les seconds rôles autant que les premiers, et tout s'emboite plutôt bien.

Bon, bien sûr, on peut penser que je m'emballe un peu vu que j'ai vu que 6 épisodes... Mais le série prend le temps de se mettre en place (c'est quelque chose que j'avais aimé dans The Wire, par exemple) et j'ai bien l'impression qu'elle est faite pour ne pas encore avoir dévoilé tous ses atouts.
Believe me ! :)



3 commentaire(s)16-09-10 à 19:26

William Boyd - Orages ordinaires


Je profite de l'arrivée à Omagh pour lire un peu plus.
Ok, je devrais visiter, mais vous devez bien admettre que :
1- On ne peut pas faire que ça
2- Quand on ne connait pas grand monde, il faut bien s'occuper en soirée.

Quoiqu'il en soit, je viens de finir Orages ordinaires, de William Boyd qui tient la corde pour être dans mes livres de l'année.
Je ne saurais pas trop dans quelle catégorie le mettre... Thriller ? Policier ?

Adam Kindred est climatologue et, par une sombre soirée, va faire basculer sa vie sur un malentendu et sur un hasard complet.
Il se retrouve alors au milieu d'enjeux qui le dépassent totalement, concernant des compagnies pharmaceutiques et la sortie d'un nouveau médicament.

Le narrateur choisit de changer de point de vue à chaque chapitre, j'ai plutôt bien aimé ce principe. Ca donne un certain dynamisme et du suspense un peu chez tous les personnages. Je ne sais pas si c'est un procédé habituel, mais j'ai adhéré.
Les personnages sont développés en prenant le temps et l'intrigue se déploie par bribes, indices par indices, ce qui m'a bien convenu.

J'ai peut-être été un peu déçu par la fin. Je n'arrive pas à savoir si ça me convient ou pas.
Alors que j'avais aimé tout le côté parano et la façon dont tout était dans les mains des puissants du livre, le livre se finit avec une petite touche de happy-end et je ne sais pas si j'en voulais vraiment.

Dans l'ensemble, je le conseille quand même.
Cheers !

3 commentaire(s)12-09-10 à 19:23

J'ai encore rêvé d'elle -- Le coup de soleil -- That look you give that guy


Alors que j'écoutais tranquillement l'album Hombre Lobo de Eels, qui n'est vraiment pas mal, la chanson 2 m'a frappé.
Je me suis dit "mais je connais cet air, il me dit vraiment quelque chose"...
Alors, c'est juste moi ou.... ?









2 commentaire(s)8-09-10 à 11:07

1 2



© poucr -- 2008