La vie trouve toujours un chemin
Calbo Weblog 2.0










Le chantage par Chatroullette


Sympa, non ?

9 commentaire(s)31-03-10 à 10:52

Deux films moyens


La fin de semaine a été nettement moins encourageante niveau films.
Voici !

Le jour où la terre s'arrêta
Depuis que Keanu Reeves a quitté la matrice, on ne peut pas dire qu'il nous fasse rêver... Cette fois il incarne un extra-terrestre qui vient sur Terre pour prévenir qu'une association de peuples extra-terrestres va venir détruire les humains pour préserver les autre vies de la planête, et même la planête elle-même.
Un vaste programme qui ne bénificie pas spécialement d'acteurs merveilleux (malgré Don de Mad Men), dont le scénario est très mince... et dont le message est, encore une fois, comme souvent avec les messages écologiques, au ras des paquerettes.
Comment détruire une cause comme ça avec des scénarios de cette trempe ? Je me demande sérieusement...
Henri Dès faisait beaucoup mieux quand j'étais petit :



Alice au pays des merveilles
Qu'on ne vienne plus jamais me dire que la 3D va révolutionner le cinéma (vous pourrez me ressortir cette phrase dans 5 ans, je resterai tétu !). Quand je vois un film comme ça fait en 3D, je me demande vraiment l'intérêt...
Sinon, en entendant les critiques, je m'étais dit qu'on allait voir une super daube ! Finalement, les meubles sont sauvés, je ne me suis pas vraiment ennuyé, mais les satisfactions sont rares.
J'ai aimé Helena Bonham Carter. J'ai aimé le fait qu'il y ait une aventure, une histoire (bien que très très très basique) plutôt qu'une accumulation de métaphores et de symboles. J'ai aimé la fille qui joue Alice, je l'ai trouvée très Alice. J'ai aimé les musiques de Danny Elfman. J'ai aimé le cochon, le hérisson, le chien, le lièvre.
Mais négativement, je retiens, donc, la 3D inutile. Je retiens la suppression de la poésie par rapport à la version de Walt Disney. Je retiens le chapelier fou version Johnny Depp sans plus. Je retiens un Tim Burton sans vraie saveur.
Mais il aura quand même fallu ce film pour que je me rende compte de la métaphore de ce film sur le passage à l'âge adulte. Sans doute parce que traîté plus lourdement par les passages dans la vie réelle que dans le dessin animé.

3 commentaire(s)30-03-10 à 00:00

Trois bons films


Première partie d'un résumé de cinq films qu'on a vus depuis une semaine. On a squatté, voici le résultat.
Les trois mieux pour cette fois, dans l'ordre de vision, puisque j'aurais bien du mal à les départager...

Shutter Island
Le dernier Scorcese, le dernier Di Caprio.
J'ai eu du mal avec Di Caprio pendant ma jeunesse, sans doute à cause du Titanic, les collégiens actuels doivent avoir du mal avec Robert Patinson. Histoire de génération.
Quoiqu'il en soit, depuis que j'ai grandi, j'ai pu m'apercevoir de deux choses : il joue bien, et les films qu'il choisit, je les aime assez souvent (peut-être par vengeance inavouée, puisqu'il meurt assez souvent à la fin de ses films).
Shutter Island n'a pas échappé à la règle : il joue bien et j'ai beaucoup aimé le film.
On y sombre dans la folie, tout doucement, sur une île à l'atmosphère plutôt flippante et vraiment réussie.
On passe finalement notre temps à se demander ce qui se passe vraiment dans l'histoire, et dans la tête du héros.
Pour moi, c'est une réussite, que je n'hésiterai sûrement pas à revoir un jour.

L'échange
Un Clint Eastwood, c'est toujours un peu particulier. En m'en parlant, mon père avait qualifié ce film de "curieux". Je crois que l'adjectif convient assez bien.
Une femme perd son enfant et demande à la police de le retrouver. Et là, l'histoire part complètement bizarrement. Je préfère ne pas décrire, mais ce n'est pas du tout ce à quoi je m'attendais.
Angelina Jolie est très bien dans ce rôle, et l'intrigue et l'histoire sont vraiment bien foutues.
A voir !

Welcome
Film français avec Vincent Lindon, se situe à Calais et met en scène des migrants qui tentent de rejoindre l'Angleterre pour différentes raisons.
Vincent Lindon, maitre nageur, prend sous son aile un de ces migrants et on suit l'évolution de leurs rapports.
Le film est vraiment très bien plongé dans la réalité quotidienne et rend l'histoire encore plus marquante... et plutôt flippante par la même occasion.
Encore une fois, mon avis est plutôt positif et le film remue suffisamment pour faire réfléchir.

1 commentaire(s)29-03-10 à 00:00

Le racisme selon Google


Il y a un certain temps, j'avais vu ça sur un site américain :




J'avais trouvé ça plutôt flippant, mais du coup, j'avais essayé le même style de truc en français en commençant certaines phrases... Je n'avais pas vraiment eu de résultats probants.
J'ai donc du revenir aux bases, à des choses plus simples... Et je suis arrivé à des trucs bien bizarres, sachant que les propositions viennent de recherches de gens et de phrases qui existent vraiment.
Petits extraits :











[EDIT]
Comme ma mère me l'a signalé, il fallait chercher "Les français" pour conclure cet article.


7 commentaire(s)28-03-10 à 17:23

Affiche True Blood saison 3


Le sang est de retour !


2 commentaire(s)26-03-10 à 09:10

1 2 3 4



© poucr -- 2008