La vie trouve toujours un chemin
Calbo Weblog 2.0










Au secours Pardon


L'autre fois, en me promenant dans la médiathèque, j'ai eu envie d'emprunter un livre de Beigbeder.
J'avais jusque là lu uniquement "99 francs" de lui et je voulais voir si le style était différent dans un autre livre. Manque de pot, le seul dispo était "Au secours pardon" qui est censé être la suite de "99 francs", donc plutôt un style semblable.

Le héros est donc à nouveau Octave Parango. Sa carrière de publicitaire est terminée après les conneries qu'il a faite pour son ancienne boite de com, et il est donc devenu recruteur de tops, évadé en Russie où sont censées se trouver les plus belles filles du monde.
Comme dans ce genre d'histoire, le héros va tomber amoureux d'une de ses cibles. Et comme vous savez comment les histoires d'amour se finissent en général, vous savez comment le livre se terminent.

J'ai bien aimé que le livre ouvre un peu nos yeux français et présente une vue plus du côté de la Russie. On a beau critiquer ce pays parfois, les arguments qui font dire qu'on n'est pas vraiment mieux sont nombreux.

L'histoire est à moitié bizarre et crade, parce que les filles qui sont recherchées pour filer "le cancer à toutes les consommatrices de jeunesse éternelle" sont toutes mineures, et ont souvent moins de 15 ans. C'est le cas de la fille dont Octave tombe amoureux, ce qui rend l'histoire bien plus sale, tout en tentant de nous dire que c'est la normalité là-bas.

Je peux dire que j'avais senti le rebondissement final depuis le début du livre. Ca a un peu enlevé de l'intérêt de l'histoire.
Le style de Beigbeder ne me plait qu'à moitié, mais sans savoir exactement ce qui m'agace ou pas. Je sais qu'une partie de moi aime bien, sans doute parce que ça se lit très bien... Et l'autre moins, sans doute pour le côté un peu pédant, et un peu pompé sur Brett Easton Ellis : le même côté trash, la même attirance pour les supposées élites riches de nos villes... Sans que je n'arrive à connaitre la part de vérité, d'autobiographie, dans ce qu'il raconte.
C'est peut-être ça le plus frustrant.

2 commentaire(s)24-02-10 à 00:00

OSS 117 : Romance de la mort


J'ai fini de lire ce petit livre, il y a maintenant 2-3 semaines... J'avais oublié d'en parler.
Ma môm m'avait offert ça pour Noël, en guise de clin d'oeil pour mon affection des films de la même série. L'occasion idéale pour tester les romans originaux et découvrir les similitudes.

Commençons par la description générale du personnage :
- Il est américain, contrairement au personnage joué par Jean Dujardin qui est un bon franchouillard.
- Il est blond avec une petite moustache... Hum...

L'auteur, Jean Bruce, est bien français, lui. De ce que j'ai lu sur Wikipédia, les premiers romans sont écrits par lui-même, puis par son épouse Josette à sa mort.
Les films actuels (car il y en a des plus anciens) sont donc à moitié une reprise de ces romans, mais aussi plutôt une parodie des vieux James Bond.

Quoiqu'il en soit, on retrouve clairement des remarques réactionnaires et racistes du film, mais cette fois plus dictées par l'auteur que par les paroles du personnage.
C'est l'auteur qui place des "Les gens de ce pays étaient bien tous des..." ou ce genre de remarque qui ont été reprises dans les films.
C'est sûrement l'auteur qui aurait eu envie d'étrangler le muezzin du Caire.

A côté de ça, l'histoire était sympa à suivre, mais le style de l'auteur est bien lourd. Je ne sais pas si c'est l'époque qui faisait ça, mais je me suis parfois accroché pour rester dans l'histoire.
En plein milieu d'une action à suspense, l'auteur est capable de sortir une phrase de 10 lignes qui coupe complètement le rythme.
Les agents ont tous des "bras puissants". Je trouve ça plutôt drôle.
On passe parfois un peu d'un agent à un autre, sans aucune forme d'introduction, de chapitre en chapitre. J'avoue que ça m'a un peu déboussolé.

Quant à l'histoire, OSS117 se retrouve dans les balkans pour s'introduire dans une usine et découvrir ce qui s'y trame.
Il découvre un Docteur étrange, un gorille qui parle (!) et des gens qui souhaitent contrôler le cerveau d'autres. Mais le suspense est tellement tué que ça enlève une partie de l'intérêt de la chose...

J'avoue que je suis bien content de l'avoir lu par curiosité, mais que j'ai aussi du m'accrocher pour le finir.

2 commentaire(s)22-02-10 à 00:00

La Terre est malade


Ca faisait longtemps que je ne vous avais pas fait suivre un truc un peu écolo, non ?
Je suis sûr que ça vous manque.
Quoiqu'il en soit, voici un petit reportage, de 4 minutes à peine, qui montre qu'on est des gros bourrins, qu'on fait rien pour s'en empêcher, et que l'avenir est loin d'être rose.
Ca vous donne pas vraiment envie de regarder, hein ?



Alerte !!! La Terre est malade !!!!
envoyé par vertgrom666.

1 commentaire(s)21-02-10 à 14:01

Katie Melua - The Flood


Elle est de retour, son nouvel album sort au printemps.
Et puis après une première écoute... je ne sais pas trop qu'en penser.
Cette fois, après 3 albums qui se ressemblaient, il faut le dire, et après avoir dit qu'elle voulait faire quelque chose de différent... Bah on peut dire que c'est plutôt le cas !
Faudra voir pour la suite. Pour moi, y'a sûrement un côté électro qui me passione pas tant que ça...
Si vous voulez vous faire une idée, c'est par ici.


[Mise à jour avec lien Youtube Vendredi 19/02/10]

3 commentaire(s)18-02-10 à 14:21

Toy Story 3


Ils arrivent !!! Ils sont de retour !!!
TU N'ES QU'UN JOUET !!!



2 commentaire(s)16-02-10 à 15:00

1 2 3



© poucr -- 2008