La vie trouve toujours un chemin
Calbo Weblog 2.0










Gazette de la semaine n°19


..: Edito :..
J'ai plein de trucs que j'ai vu/lu ces derniers temps !
Et j'en parle même pas ! Je prends pas le temps, que voulez-vous ?
Donc voilà, je prends un peu de temps, là. Pour parler du livre Hugh Laurie, de Coraline et de Yes Man !
Sinon, on a un nouveau voisin du dessus qui laisse toujours sa chemise ouverte et son ventre dépasser. Faut dire qu'avec cette chaleur, ma petite dame !
Et j'me suis commandé un Archos 7 ! Wahou !
Et personne ne me raconte de fin de blague... :(


..: De la House ! :..
C'est là que je me rends compte que j'ai pas beaucoup écrit ici ces derniers temps ! Faut dire qu'avec cette chaleur, ma petite dame !
Ca fait 2 semaines que j'ai fini ce bouquin : "Tout est sous contrôle" de Hugh Laurie.
Je l'ai eu pour mon anniversaire alors que j'avais vu la veille qu'ils avaient publié ce bouquin. J'emploie volontairement "publier" parce qu'il date quand même de 1996 et que les éditeurs, fiers de pouvoir profiter du coup de pub Dr House, ont donc traduit et sorti ce livre.
Nous voilà donc face à un thriller conspirationniste en Angleterre.
Le ton est carrément cynique, à la Dr House, et plutôt marrant.
Le film est divisé en 2 parties, la première composant les 2/3 du livre. C'est justement la première que j'ai préféré.
Sans décrire plus, pour ne pas gâcher l'action, j'ai trouvé l'ambiance et le ton plus sympas dans la première partie.


..: Trois dimensions :..
On a été voir Coraline au ciné.
Première fois que nous essayions les lunettes 3D et l'expérience est plutôt réussie.
Négatif : 3€ de plus et des lunettes un peu lourdes pour moi qui n'y suis pas habitué.
Positif : l'impression d'être vraiment immergé par moment, d'autant que l'ambiance du film en lui-même est vraiment bonne.
Par ailleurs, le film est vachement joli, ambiance bien glaucque (je me demandais comment ça se passait pour les jeunes de moins de 8 ans, s'ils étaient pas trop impressionnés... Mais les jeunes, de nos jours, ma ptite dame...)
J'ai quand même trouvé le film assez linéaire, et la fin très "jeu vidéo" dans le style "quête d'objets" puis "affrontement du méchant".
Ca n'enlève pas l'intérêt de la chose qui reste quand même sympa.
Mais je ne le classe pas dans "A voir absolument"


..: Dites "oui" ! :..
Bonne surprise, ce week-end, en regardant "Yes Man !", le dernier Jim Carrey.
Sans prétendre qu'il s'agit d'un super film merveilleusement drôle, je l'ai quand même trouvé plutôt sympa.
Les derniers Jim Carrey "comiques" que j'avais vus m'avaient plutôt déçus (Braqueur amateurs, Bruce tout puissant), donc je m'attendais à un truc dans le même style.
Mais c'est finalement un peu mieux. Et en plus, y'a Bradley Cooper. Ca aussi, c'était une bonne surprise. Hahaha.
Le pitch : un mec décide de faire un pacte et de ne plus dire "Non" pour ne plus louper aucune chose dans sa vie.
Et donc, dans un style qui fait un peu penser aux histoires de Kharma de My Name Is Earl (RIP pour la série), Jim va s'embarquer avec n'importe quoi.
Pas de surprises folles au niveau scénario, mais un film sympa du mardi soir.


..: Son :..
Du Lauryn Hill en solo !
Ca a 10 ans, mais c'est toujours bon !
L'instru est simplement énorme, trouve-je. Et, comme je l'ai dit à certaines personnes, ça me faisait penser à l'instru de Pumpkin Soup de Kate Nash... Donc deux chansons pour cette semaine !






..: Vidéo :..
Il semble clair que la star du net du moment est le Keyboard Cat.
Ca me semblait évident qu'un jour je posterais un truc dessus. Et le duo avec Usher me semble le moment idéal.
Ca rend tellement bien...


2 commentaire(s)30-06-09 à 21:58

Fin de blague


Alors que je finis mon petit livre de "philosophie expliquée par les blagues", m'est venue une petite réflexion que j'avais déjà eu auparavant mais que j'ai un peu plus poussé.
Je pensais aux blagues dans les films.
Je m'explique.

Dans très peu de films, les personnages font des blagues "classiques". Souvent, ce sont des jeux de mots ou des remarques en rapport avec la situation.
J'essayais de me rappeler de films où on a l'occasion de voir ça.
J'ai donc pensé à la blague du comissaire Bialès, dans La cité de la peur, qui demande la différence entre une moule et un pull-over.
Et c'est le seul exemple qui me vient en tête. Vous en avez d'autres ?

Ce qu'on trouve bien plus souvent, c'est des fins de blagues. Là, par contre, bizarrement, je n'ai aucun exemple. Mais il y en a plein.
Le plus souvent, c'est utilisé pour faire la transition en douceur entre une scène et une autre.

Situation : un groupe de personnes est assis, occupé à manger autour d'une table de jardin. L'un deux a pris la parole et finit sa blague de la façon suivante :
- Et là, le nain lui dit : "Tu veux pas un jus d'orange ?"
Immanquablement, son public éclate de rire. Scène vue et revue.

Dans cette situation, peut-on arriver à décrire le caractère des personnages présents par le biais de cette blague.
Est-ce que c'est utilisé, parfois, pour le faire ? C'est surtout ça que je me demande.

Premièrement, par le ton et le style de blague terminée par le héros de la scène.
Il y a une différence nette entre le gros lourdaud (comment vous écrivez ça ?) qui s'exclame "Et là, le cochon s'écrase son groin dans le sable" et le plus intello qui glissera calmement un "C'est comme si Van Gogh avait peint un bateau" (...).
Le personnage peut déjà être cerné à ce niveau-là.

Ensuite, en fonction de la réaction du public, on peut voir :
- d'une part, l'humeur des personnages
- d'autre part, leurs rapports avec celui qui raconte l'histoire.

Enfin bref, j'ai vraiment l'impression qu'avec une simple fin de blague, on peut créer des situations vachement différentes.
Et je dois dire qu'à la base, je raconte tout ça parce que les fins de blagues me font déjà marrer par principe...

Qui a des fins de blagues à proposer ?

3 commentaire(s)28-06-09 à 14:15

Des dinos du week-end !


Bonjour bonjour !
Un petit message spécial dinos pour le week-end !
Une image et une vidéo...

Tout d'abord cette vidéo compilant plusieurs endroits de Jurassic Park de manière cool...




Et une petite photo d'une salade de fruit T-rex !


2 commentaire(s)21-06-09 à 09:58

Gazette de la semaine n°18


..: Edito :..
Une petite gazette, ça faisait longtemps !
Pendant que nous découvrons le DVD de Sia que nous avons reçu aujourd'hui.
Pendant que Johnny chante à La Beaujoire (et a bloqué mon bus de retour).
Pendant que des gens lancent des porte-couverts trop cools...




..: Joyeuses funérailles :..
Il y a quelques temps, j'ai regardé ce film que ma soeur m'avait offert pour mon anniversaire.
C'est un film anglais, à l'humour anglais, qui se déroule sur une journée d'enterrement.
J'ai passé le film à me dire que je connaissais la tête de chaque personne alors que je connaissais presque personne.
Soit ma mémoire me joue des tours, soit je cherche mal.
Quoiqu'il en soit, comme le titre le laisse deviner, les évènements laissent la place à l'humour noir tout le long.
Ca devrait être triste, et c'est finalement bien drôle et particulièrement absurde.
Sans vouloir dévoiler trop de l'intrigue, je me contente simplement de le conseiller parce qu'il vaut vraiment le coup.


..: Looking For Eric :..
On est allés voir Eric Cantona au ciné ce week-end.
Les critiques disaient qu'il fallait maintenant ranger Ken Loach dans les comédies.
Mon impression, c'est que, certes, le film est drôle, mais il reste quand même ancré dans les difficultés économiques et les banlieus anglaises.
Les séquences drôles (dialogues entre Cantona et Eric, le héros ; thérapie de groupe pour se trouver une personnalité-exemple - pour ne dévoiler que ça) laissent la place aux séquences plus tristes et parfois humiliantes.
Ca aussi, en tous cas, c'est conseillé, et ça vaut le coup !
Go for it !


..: Lastfm :..
Durant un an (probablement plus), Katie Melua est restée première du classement des "3 derniers mois" avec une bonne avance sur les autres.
C'était la vie paisible pour elle.
Seulement, depuis 2 mois, environ les choses ont changé.
Ca s'explique facilement : concerts de Sia et Charlie Winston, nouveaux albums de Corbier et Archive.
Quoiqu'il en soit, elle se retrouve maintenant 3ème ex-aequo avec Katie Melua, et Charlie Winston les suit de près.
Sia et Archive se sont envolés.
Ca me donne quand même une impression assez précise de ce que j'ai écouté ces derniers temps.
En fait, le plus inquiétant, c'est qu'elle se fait rattraper sur le classement des "6 derniers mois", ce qui n'était pas envisageable il y'a 3 mois.
Mais le temps passe, les gens changent. Que voulez-vous ?
Je vous passionne, là, un peu, non ? Après tout, c'est un blog, et j'aime les stats...
Rien qu'en regardant les chansons que j'ai le plus écouté ces 3 derniers mois, ça donne une idée de la modification du classement :
Dans les 10 premiers : Sia 2 fois, Corbier 2 fois, Charlie Winston 2 fois, Archive 1 fois. Katie Melua, 0 fois.
Triste constatation.
Allez Katie ! Reprends du poil de la bête ! (Take some hair from the beast !)


..: Son :..
Sur le live de Katie Melua, il y a un reprise de Janis Joplin : "Kozmic Blues".
J'aime beaucoup, l'originale comme la reprise.
Donc voici l'originale.




..: Vidéo :..
Si certains considèrent que le lamantin est la bestiole la plus cool du monde (je considère personnellement qu'il s'agit du macareux, mais chacun son truc), c'est aussi pour ça !


3 commentaire(s)16-06-09 à 22:23

Come back dans les bacs


J'aimerais bien dire qu'il serait temps, au même titre qu'I Am, qu'ils laissent la place aux jeunes.
Après tout, ils ont eu leur moment de gloire. Ils ont atteint le pic absolu avec "Supreme NTM" en 98...
Ils ne pourront pas faire mieux. Impossible. Trop culte.
Alors pourquoi continuer ?

Qu'est-ce qui marche dans le rap français actuel ?
De ce que j'ai vu, Booba et Sefyu ont pour valeurs : "sexe, pouvoir et biftons".
Sinik a toujours le même flow et ses chansons sont des listes.
Diam's a sorti des tubes plutôt superficiels ("La boulette", "Dj", "Jeune demoiselle"). C'est fun, mais le fond ne fait pas tellement rap classique.
Disiz la Peste marche bien, mais son discours passe pour conscensuel.
Kery James tourne depuis pas mal de temps mais son flow et le thème de l'Islam sont un peu répétitifs.
Oxmo Puccino a quelques années derrière lui aussi.
OrelSan crée des grosses polémiques et n'a pas vraiment un discours politique.
Et les autres (Tunisiano, Keny Arkana, Seth Gueko, El Matador, La Fouine) sont bien moins médiatisés.

Finalement, avec ce petit tour, on voit que le rap n'est pas mort. Il y en a toujours qui se battent.
Alors pourquoi revenir ?
La valeur ajoutée, venant de Kool Shen, c'est la qualité des paroles, clairement.
Son flow, aussi, qui glisse toujours aussi bien.
Et le son est bon.

Bref, en tous cas, je ne sais plus où je voulais en venir en commençant ce post.
Est-ce que je suis content ? Sans doute.
Est-ce qu'il est temps de laisser la place ? Les artistes ne le font pas dans les autres styles musicaux, pourquoi le rap subirait-il des règles différentes ?
En tous cas, voici le clip du retour de Kool Shen.


4 commentaire(s)14-06-09 à 16:20

1 2



© poucr -- 2008