La vie trouve toujours un chemin
Calbo Weblog 2.0










Mark Snow - The truth and the light


Alors aujourd'hui, coupure entre les gazettes, je vous propose un truc que vous ne lirez pas jusqu'au bout, qui n'intéresse que moi (oui, parce que d'habitude, j'intéresse les gens), mais qui est indispensable à ma survie.
Il s'agit de la liste des musique de l'album de Mark Snow : The Truth and the light.
Depuis longtemps, je voulais savoir de quel épisode venaient les musiques et les paroles.
Je m'étais résigné à chercher au fur et à mesure et à me faire ma petite liste, mais en fait, cette liste existait déjà sur wikipedia english. Donc il existe d'autres fous que moi, ce qui a quelque chose de rassurant.
Voilà, la liste. A bientôt !

01 - Introitus : Praeceps Transito Spatium
--- Paroles : Chris Carter reprend Mulder dans Âmes damnées (Syzygy 03x13)

02 - Materia Primoris : The X-Files Theme
--- Générique de la série

03 - Raptus
--- Musique : Nous ne sommes pas seuls (Pilot 01x79)
--- Paroles : Duane Barry 1/2 (Duane Barry 02x05)

04 - Adflatus
--- Musique : Coma (One Breath 02x08)
--- Paroles : La voix de la bénédiction (The Blessing Way 03x01) + L'épage 2/2 (Apocrypha 03x16)

05 - Deverbero
--- Musique : Contamination (F. Emasculata 02x22)
--- Paroles : Le musée rouge (Red Museum 02x10)

06 - Cantus Excio
--- Musique : Les calusaris (The Calusari 02x21)

07 - Mercutura
--- Musique : Masculin-Féminin : Gender Bender (01x13) + Contamination (F.Emasculata 02x22)
--- Paroles : Anasazi (Anasazi 02x25)

08 - Lamenta
--- Musique : Roland (Roland 01x22)
--- Paroles : Duane Barry 2/2 (Ascension 02x06) + Contamination (F. Emasculata 02x22)

09 - Insequi
--- Musique : Souvenirs d'oubliette (Oubliette 02x08)

10 - Otium
--- Musique : L'enlèvement (Conduit 01x03)

11 - Dubitatio
--- Musique : Contamination (F. Emasculata 02x22)
--- Paroles : Gorge profonde (Deep Throat 01x01)

12 - Iter
--- Musique : Monstres d'utilité publique 1/2 (Nisei 03x09)

13 - Progigno De Axis
--- Musique : Monstres d'utilité publique 1/2 (Nisei 03x09)
--- Paroles : Anasazi (Anasazi 02x25)

14 - Carment Amatorium Ex Arcanum
--- Musique : Vampires (3 02x07)
--- Paroles : Contamination (F. Emasculata 02x22)

15 - Facetus Malum
--- Faux frère siamois (Humbug 02x20)

16 - Memoria
--- Musique : Métamorphose (Shapes 01x18)
--- Paroles : La voix de la bénédiction (The Blessing Way 03x01)

17 - Mitis Lumen
--- Musique : Ombre mortelle (Soft Light 02x23)
--- Paroles : Duane Barry 2/2 (Ascension 02x06) + Anasazi (Anasazi 02x25)

18 - Fides Fragilis
--- Musique : Les hybrides (The Erlenmeyer Flask 01x23)
--- Paroles : La colonie 1/2 (Colony 02x16)

19 - Exoptare Ex Veritas
--- Musique : Souvenirs d'oubliette (Oubliette 03x08)
--- Paroles : Opération presse-papier (Paper Clip 03x02)

20 - Kyrie
--- Musique : Le visage de l'horreur (Grotesque 03x14)
--- Paroles : Monstres d'utilité publique 2/2 (731 03x10)

21 - The X-Files Theme Remix

3 commentaire(s)27-02-09 à 13:54

Gazette de la semaine n°5


..: Edito :..
Me voilà de retour du ski après une semaine qui a bien coupé de la vie professionelle et qui a fait surtout énormément de bien à mon mental comme à mon physique. Une résolution de retour de vacances pourrait être de garder cette forme avec un peu plus de sport qu'à l'accoutumée. Les journées s'allongeant, peut-être que le motivation suivra ces prochains temps. Nous verrons bien.
Quoiqu'il en soit, ciel bleu, neige fraiche, fondue, domaine du Corbier. La fête quoi. Je n'y avais pas été depuis 2006. Du bonheur !
Seuls les transports furent chiants, vu que le train, avec ses retards, accumulé aux navettes, ça fatigue pas mal.
Bref... cette semaine, il y a du King Kong, Dexter, du Dodgeball, Deezer et d'autres choses.


..: Le roi des Kongs :..
Apparemment, en recherchant, j'avais fait une très courte critique de King Kong ici il y a 3 ans, lors de sa sortie.
Je me souvenais l'avoir trouvé bien sans m'être enflammé dessus. Les années passent, et le film, lui, passe à la télé. Enfin, est passé dimanche soir.
Et cette fois, en fait, j'ai trouvé que je l'avais largement sous-estimé.
Déjà, il est quand même incroyablement bien fait. Les scènes de baston T-Rex/Kong ou sur les toits de New Yorks sont carrément bluffantes. Et l'atmosphère sur l'ile est oppressante à souhait.
Ensuite, je ne sais pas quelle est la proportion de choses qui ont été reprises de l'original, mais je trouve l'histoire intéressante. Pas mal de thèmes abordés de manières originales : le triangle amoureux, l'interférence de l'homme dans la nature, la bestialité humaine.
Enfin bon, plutôt heureux de ce film. J'y reviens plus loin.


..: Deezer :..
Un petit coup de gueule de la semaine contre Deezer.
En deux ans, ils se sont imposés comme la plateforme principale de musique en ligne. Un site rapidement devenu indispensable aux mélomanes et intéressés ponctuels. Me situant plus dans la deuxième partie, je ne suis pas le plus ennuyé, mais voilà que depuis 2 semaines, l'inscription est devenue obligatoire afin d'écouter. Ils se sont bien gardés de prévenir, et je trouve ça assez salaud.
Alors certes, pour l'instant, il reste jiwa, lastfm, et tout un tas de choses dans le style. Mais quand y'en a un qui saute dans une brêche, les autres suivent généralement assez vite.
En plus de rendre l'inscription obligatoire, le petit code qui permettait d'insérer l'objet dans les pages web facilement a disparu. J'ai du me débrouiller avec le code qu'ils filaient avant qui, lui, fonctionne toujours...
Je trouve ça assez nase, en fait, par principe, d'avoir changé tout leur fonctionnement du jour au lendemain. Obliger de passer par leur site tout en s'authentifiant, je sens déjà la perte rapide d'utilisateurs. A moins que, comme souvent, on s'habitue à ce genre de choses et que tout le monde s'inscrive. Et qu'ensuite on soit limité à 5 écoutes par jour. Enfin bref, c'était ma déception du moment...


..: Dexter :..
Deuxième livre de l'année (+309).
Je pense depuis quelques temps que Dexter est la meilleure série créée ces 3 dernières années. En tous cas, dans celles que j'ai essayées.
Elle est tirée du roman "Ce cher Dexter" de Jeff Lindsay. Voyant ça, ma môman m'a offert ce premier livre.
Il reprend, en gros, le fil de la première saison. Il semble que la série ait rajouté quelques intrigues pour faire durer un peu plus longtemps mais dans l'ensemble, ça reste très fidèle à mes souvenirs.
Le livre se laisse bien suivre, dans un style plutôt bon. J'ai bien aimé.
Il manque juste la BO de la série qui est, d'après moi, assez réussie. Mais bon, les livres musicaux, en général, ne s'adresse pas au même public...


..: Son :..
Vu que j'arrive encore à tricher avec Deezer, je vous fais part de mon morceau du moment. Je l'écoute depuis des mois (années ?), donc quand je l'ai entendu dans King Kong, c'était un peu comme entendre son morceau préféré à la fin d'un concert. C'est à la fois émouvant et merveilleux. Bref, je trouve ça giga cool, même si c'est un des moments semi-nases du film...




..: Vidéo :..
Cette semaine, une petite vidéo d'un gamin qui se fait défoncer la gueule par une énorme balle au Dodgeball, le sport américain plus ou moins célèbre de balle au prisonnier.
Ca fait mal, mais qu'est-ce que c'est bon !


3 commentaire(s)24-02-09 à 23:07

Gazette de la semaine n°4


..: Edito :..
M. Fidel Castor m'avait demandé, il y a peu, de traiter d'un sujet qui lui tenait à coeur : Lucas Castromán.
Après m'être renseigné sur le bonhomme, je me rends compte que, malgré toute la volonté dont je fais preuve, je n'ai finalement pas grand chose à dire sur lui. C'est un simple milieu de terrain argentin qui a un peu joué en Italie mais qui a du mal à s'imposer en dehors de son pays d'origine.
Tout ça pour dire que, comme vous avez pu le voir dans l'article précédent, j'ai lu mon premier livre de l'année. Je compte bien en ajouter d'autres dans les prochains temps. Puisqu'à la fin de la semaine, nous partons au ski.
Pas de gazette la semaine du 16, donc.


..: Coprophages :..
Alors que je regardais X-Files, et l'épisode "La guerre des coprophages" pour seulement la 4è fois en 10 ans, je me suis rendu compte que finalement, l'évolution suit son cours et qu'en fait, c'est un épisode plutôt auto-parodique.
Ca ne m'a pas empêché d'apprendre une chose. Le syndrome d'Ekbom. Une chose à ajouter à la longue liste des syndromes, au même titre que Stockholm, Münchausen, Peter Pan, et autres Hutchinson-Gilford.
Ce syndrome touche les personnes adultes et plus particulièrement les femmes. Ca consiste à avoir l'impression d'être infesté par des parasites. Sympa, non ?


..: Image à colorier :..
En même temps qu'un avis sur Lucas Castromán, Fidel Castor m'avait demandé des images pour ne pas couper sa musique. Donc voilà un panpan à colorier.
J'espère que tout cela te satisfait !




..: Son :..
Vous connaissez sans doute cette chanson qui cartonne en ce moment... Moi c'est un peu mon kiffe de la semaine.
Allez HOP ! Le son à fond !


Découvrez Charlie Winston!
..: Vidéo :..
Peut-être (sans doute) connaissez-vous le jeu de société des hippos gloutons. Un jeu où on manie un hippopotame qui avale des billes.
Il y a des gens qui y jouent en live. Et je trouve ça merveilleux.


4 commentaire(s)11-02-09 à 12:20

Le désert des Tartares


Flash-back : en cours de français, en 5ème, notre prof veut nous faire découvrir à la fois les nouvelles et le fantastique. Etant en pleine période de découverte d'X-Files, me voilà qui accroche forcément à cette partie du programme : "Le K" de Dino Buzzati.
En plus des quelques nouvelles étudiées en cours, j'ai prolongé la lecture et beaucoup aimé ce recueil. C'est ainsi qu'il y a un an, j'avais lu "Le rêve de l'escalier", autre recueil de nouvelles fantastiques.
En me renseignant sur le bonhomme, il apparaissait toujours "Le désert des Tartares" comme roman référence. Donc demande à Noël. Et cadeau.

Giovanni Drogo (un des trucs que j'aime avec Buzzati, c'est que ça se passe en Italie, donc les noms sont italiens... et je trouve ça cool !), officier, est envoyé dans un fort à l'écart des grandes villes. Un fort qui est à une frontière d'un désert sans intérêt depuis des décennies.
Parti pour deux ans, il va découvrir une ambiance où tout le monde attend, sans se l'avouer, une arrivée du peuple Tartare pour avoir un peu d'action et ne pas passer sa carrière inutilement dans ce fort.

Changement de registre pour un roman des années 40. Pas de fantastique mais développement de thèmes que j'avais cru voir dans quelques nouvelles, précédemment.
Le thème principal est celui du temps qui passe, la fuite du temps. Au travers de la jeunesse et de ce que l'on compte faire, que les plus belles années sont toujours devant soi.
Au travers de la mort aussi : la condition mortelle de l'humain.
Par ailleurs, on remarquera aussi l'échec et les rapports hiérarchiques mis en valeur par l'univers de l'armée.
Enfin, ce qu'on peut appeler "le goût des autres", puisque les retours dans la ville natale sont toujours plus tristes et décalés. Les autres personnes qu'il a connues évoluent pendant que lui reste le soldat entouré des mêmes personnes. Il s'éloigne rapidement de sa famille et de ses amis jusqu'à ne plus rien avoir à leur dire.

En fait, un roman qui fait bien réfléchir sur les décisions qu'on prend et qui font évoluer notre vie. Sur les choses qui sont faites ou qui restent à faire.
Peut-être un peu de longueur au milieu... Mais il me plait de croire que c'est voulu pour encore mieux exprimer le propos.

4 commentaire(s)8-02-09 à 01:05

Gazette de la semaine n°3


..: Edito :..
Jeudi dernier a eu lieu une grosse grêve. Une bonne grosse qui confirme mes craintes. Ca va bien mal en ce moment, bien au-delà de la crise financière.
J'aurais bien été manifester. C'aurait été, comme certains, un coup de gueule contre le gouvernement (notamment la politique d'éducation, qui m'inquiète pas mal..)
Je ne l'ai pas fait pour deux raisons :
Déjà, la perte d'argent, en ce moment pré-ski (ouah la raison radine de bourge !)
Mais surtout parce que j'aurais été seul du boulot à manifester, et on sait tous comment c'est dangereux de sortir du lot, dans ces choses-là. J'attendrai donc un coup prochain, où j'arriverais à motiver d'autres gens.
La manifestation aurait eu lieu le week-end, je m'en serais donné à coeur joie !


..: Semaine Kate Winslet :..
Ce n'est pas une actrice dont j'ai vu des milliers de films. Mais le hasard faisant partie de la vie (mais le hasard existe-t-il ?), me voilà avec trois films avec elle dans la semaine. Non, je n'ai pas revu Titanic, je n'aurais pas spécialement envie d'en parler.
En y réfléchissant, l'ordre dans lequel je les ai vus est aussi mon ordre de préférence.
Tout d'abord, "The holiday" passait sur Canal Sat. Croisement de deux filles à travers l'Atlantique durant deux semaines de vacances aux alentours de Noël. La solitude, l'amour. Pas un grand film mais ça se laisse regarder.
Ensuite, "Les noces rebelles". Le retour du couple Di Caprio-Winslet sur grand écran, 10 ans après Titanic (Ouah ! l'effet d'annonce !). Un film sur un couple particulier qui part à la dérive à force d'espoirs déchus et de rêve détruits. Un film sur les couples en général, à travers les couples qui semblent réussir mais qui se basent sur des mensonges et des non-dits. "No one forgets the truth, they just get better at lying". PAN ! ça c'est dit...
Enfin, j'ai revu Eternal Sunshine of the Spotless Mind, qui reste toujours un de mes films préférés, au même rang que Big Fish et Bienvenue à Gattaca. Il est tellement énorme. Tellement de thèmes abordés par rapport à l'amour et la vie en général. Pfiou...


..: Grand vampire :..
Pendant que d'autres avancent à fond la caisse dans leur concours de lecture de bouquin (moi je n'ai toujours pas fini mon premier de l'année), je lis des BDs.
Et dernièrement, on m'a prété deux tomes de "Grand vampire" (le 1 et le 3), de Joann Sfar. En parcourant Wikipédia, ils disent qu'il s'inspire de Quentin Blake, le déssinateur de Roald Dahl. Et je me dis à l'instant, texto, dans ma tête : "Bah ouais, putain ! c'est trop ça !"
Bref, revenons à nos moutons (oui, je sais, Bêh.)
Je connaissais Petit vampire, que mon petit frère lit ou lisait. Je ne savais pas que la version "Grand" existait. Et c'est plutôt bon.
Ce qui me semble le plus intéressant, c'est que ce sont deux histoires d'amour distinctes, et que le fait qu'il soit un vampire, en fait... ne change rien à l'histoire d'amour. On est loin des Twilights et autre True Blood où la "vampirité" joue un rôle. Là, pas du tout, si ce n'est, à la limite, le rôle de la nuit.
Grand vampire croise des personnages qui, a priori, participent à d'autre albums de Sfar que je ne connais pas (Professeur Bell, l'homme-arbre) et n'a rien d'un héros. C'est peut-être ça qui le rend d'autant plus sympathique.
Peut-être que j'ai loupé des symboles, mais je n'ai pas retrouvé la portée philosophique que peut avoir, par exemple, Donjon. Mais ça reste des albums qui me donnent envie de lire la suite.


..: Son :..
Il y a deux semaines, j'étais tranquillement dans la voiture de ma soeur, aux alentours de 22h30, écoutant une de ses compiles. Et est passée cette chanson-là. Elle m'a bien plu. Donc c'est la chanson de la semaine !


Découvrez Get Set Go!



..: Vidéo :..
On m'a envoyé cette petite vidéo y'a pas si longtemps. Mettez du son, sinon impossible de comprendre le drôle de la situation. J'aime beaucoup.


3 commentaire(s)4-02-09 à 10:31




© poucr -- 2008