La vie trouve toujours un chemin
Calbo Weblog 2.0










L'histoire d'un barbier


C'est l'histoire d'un barbier qui, par vengeance puis par habitude va commencer à trancher des gorges. Tout ça pour une histoire d'amour.
Mais l'histoire n'a pas d'importance.

Dans un Tim Burton, c'est l'ambiance qui compte.
Au même titre que "blog", "burtonnien" devrait être ajouté dans les dictionnaires français.

Burtonnien (adj.) : se rapporte à une ambiance à la fois sombre et féérique. Prend ses sources dans l'esprit du réalisateur Tim Burton.
Par extension, désigne un monde parallèle dans lequel on se plonge facilement.

Quoiqu'il en soit, en plus de l'ambiance burtonnienne donc, dans celui-ci, le film est accompagné de musique. Ou plutôt de chansons.
Tim Burton a lâché son fidèle Danny Elfman. Dommage, peut-être.
Mais cette fois, l'ambiance est différente.
Pas de gentil héros. Les seuls gentils de l'histoire, on les croise à peine.
Le nouvel accompagnateur de Burton, Stephen Sondheim, s'en sort très bien et compose à merveille les chants qui accompagnent le film tout du long.

Et même si, au commencement, on se dit que le film va être long si ils chantent tout le temps, finalement, l'équilibre se trouve et la copie rendue est splendide.
Un vrai moment de cinéma...

Et puis en parlant de barbier et de rasage, je pense raser mes cheveux ce week-end...
Héhé

2 commentaire(s)26-01-08 à 19:23

Mes cheveux, ma vie, mon oeuvre


Dans la série "mon nombril est important"...

J'ai les cheveux longs ces derniers temps.
Non pas qu'ils me vont jusqu'aux épaules. La nature n'est pas encore modifiée à ce point.
Mais je peux maintenant avoir des épis et être ébourrifé le matin. Ca dépend de comment je passe mes doigts dans mes cheveux après ma douche...
Autrement dit, pour l'instant, et à moindre mesure tout de même, je peux me retrouver avec une coupe de playmobil, la brosse à la Sarko ou encore le style Wolverine.
Je dois dire que j'ai une préférence pour ce dernier. Au-delà de ce que les autres représentent, avoir la cheveux de l'exo-squeletté des X-Men m'amuse un petit peu.
J'omets volontairement de parler de ceux qui me disent que j'ai l'air d'un kiki. Ces gens-là sont morts à la suite de déclarations déplaisantes.

Par contre, les avis sont très différents sur l'effet produit de mon exposition capillaire aux yeux des gens.
Certains préfèrent, d'autres me disent de me raser... Et il y a finalement assez peu de gens neutres, même si il en existe.
On me raconte même que cette masse adoucit mon visage.
Par ailleurs, j'ai eu deux versions relativement contradictoires. Que ça me rajeunissait... et que je paraissait plus "homme". Relativement étrange.

En tous cas, accompagné de ma nouvelle veste en cuir (Combien de vaches/veau/bovin pour une veste ?), j'ai l'impression d'avoir pris 5 ans... Et à vrai dire, quand je me croise dans une glace, je ne me reconnais pas toujours immédiatement.
J'ai du mal à savoir ce que j'en pense vraiment.
Je suis sûr de préférer quand je suis rasé. Mais la veste me donne un air assez classe. Et finalement, j'ai du mal à voir l'un indépendamment de l'autre.

Finalement, ça met bien en évidence l'incroyable importance du paraître.
Ecrire tant de lignes sur une coupe de cheveux (qui n'en est pas vraiment une) et une veste en cuir me semble assez superficiel.
Si je rajoute un "kikou lol", suis-je automatiquement rebalancé sur un skyblog à mon nom ?

6 commentaire(s)23-01-08 à 18:18

Parti Bébé Parti


Vu : Gone Baby Gone
Ben Affleck à la réalisation, c'est quand même mieux qu'en acteur ! Et Casey, son frère en acteur, ça touche pas mal non plus !
Un film policier pas mal foutu, plutôt triste, avec de bons dialogues. Il arrive que l'on voit les dénouements arriver. Mais ça vaut le détour !

Lu : 99 francs
Le roman de Beigbeder qui a inspiré le film avec Jean Dujardin. Nihiliste, dépressif, ... enfin plein d'adjectifs négatifs pour qualifier la vision de la pub et du monde. Une vision qui ne me semble pas si fausse que ça...
Bref, c'est un peu comme "Une vérité qui dérange". Ca fait mal, mais ça fait du bien !

Entendu : Moriarty
Là où se croisent Feist, Sufjan Stevens et Cat Stevens se trouve un groupe dont la chanteuse évoque le prénom "Jimmy" à toute les sauces.
Du pur folk qui fait plaisir.
J'ai à peine entendu le cd offert par ma chère soeur dans la semaine, que j'ai pu les voir passer à Taratata le vendredi même !

2 commentaire(s)13-01-08 à 23:04

Weeds, et autres...


Déjà, pour commencer, vous connaissez Demetan ?
Un dessin animé d'il y a à peu près 20 ans (j'étais petit) qui réussit, rien qu'à son générique, à être dépressif...
Pour ceux qui ne connaissent pas, suivez le lien.

Bref, ça me donne une petite anecdote à raconter.
Hier, en se promenant dans un magasin de grande distribution, ma meuf et moi, nous sommes passés devant les DVDs. Et j'ai vu qu'ils faisaient des coffrets Demetan.
Elle ne connaissait pas, donc je lui explique ce que je viens d'écrire plus haut : que c'est un truc dépressif, tout ça...

Nous avançons, j'ai le générique en tête (normal...) et je me mets à fredonner... Le reste de la conversation a donné ça :
Moi - Gentil petit Demetan, gentil petit Demetan, ...
Elle - Tu vois que c'est pas triste !
Moi (continuant) - ... tu n'as pas de chance...
Elle - ...


Bref, tout ça nous amène (ou pas) au fait que ce week-end, nous avons fini :
- la saison 3 de Weeds. On a tanné 6 épisodes en 2 jours. C'est sans doute une des meilleures séries qu'on suit.... En tous cas, elle est dans mes préférées.
- la première partie.. ou la saison complète de Desperate Housewives. Difficile de dire si ça va reprendre avant Septembre prochain. Sacrée fin en tous cas ! Sans rien préciser de plus, je parie pour un effondrement sans gravité.
- la première partie... ou la saison complète de Aliens in America. J'adore cette série pour sa façon de jouer avec les préjugés des gens. Mais je trouve qu'ils ne le font pas assez, alors que c'était le but de la série, à son commencement. Mais y'a toujours de bonnes "pépites", du style : "Et vous, Raja, chez les musulmans, vous n'avez pas d'objets particulier, comme des lampes magiques, ou quelque chose comme ça ?"

4 commentaire(s)6-01-08 à 23:01

Playlist 2007


Histoire de dire adieu à 2007, autant que ce soit en chansons !
J'en profite pour vous souhaiter une bonne année, et je vous laisse avec ma playlist 2007.

Janvier : James Newton Howard - Goodbyes
La BO de Blood Diamond. Simple, efficace. Et puis c'est l'époque où est sorti le film...

Février : Mika - Grace Kelly
Sortie de l'album de l'année. Je me souviens encore l'entendre à cette époque, dans le froid de l'hiver...

Mars : Miossec - Je m'en vais
Miossec en concert avec ma Moman. L'éternelle chanson du breton...
Avril : Vincent Delerm - Il fait si beau
Le concert du Vincent Delerm, avec les beaux jours qui reviennent. Et l'impression de printemps que me laisse cette chanson.

Mai : The Album Leaf - Window
La découverte de l'année, avec tout le style Post-Rock, du même coup (Explosions in the sky, Mogwai, Saycet, ...)
Juin : Hearts Grow - Yura Yura
Les épisodes pourris de Naruto touchent à leur fin avec cette musique. Et enfin les vrais qui arrivent, à cette époque !

Juillet : Moulin Rouge - Come What May
Je ne comprends pas pourquoi je ne l'avais pas vu avant. Mais sûrement un de mes films coup de coeur de l'année. Avec une BO fantastique.

Août : Mika - Love Today
Ma chanson de l'été, juste avant de partir sur la route de la Bulgarie. Et même sur la route de la Bulgarie. Et même en Bulgarie.

Septembre : Zola - Mdlwembe
Le retour en France se fait avec ce rap d'Afrique du Sud en tête. Par ailleurs, la BO de Tsotsi. Bien prenant, bien puissant.

Octobre : Katie Melua - If You Were A Sailboat
La sortie du nouvel album de la merveilleuse, la fantastique, la magnifique, Katie Melua. Avec ce morceau en tête d'affiche.

Novembre : Arco - Lullaby
La découverte de la fin d'année. Entendue dans un épisode Californication. Et les albums d'Arco suivent bien.

Décembre : AaRON - Lili
J'ai pas attendu le mois de décembre pour la découvrir... Mais vu que c'est à cette époque que j'ai vu "Je vais bien, ne t'en fais pas", elle a sa place assurée à cet endroit.

4 commentaire(s)2-01-08 à 21:15




© poucr -- 2008