La vie trouve toujours un chemin
Calbo Weblog 2.0










Moins de viande !


J'ai vu cette petite vidéo instructive tout à l'heure sur le site du parti pour la Décroissance. Je la trouvais plutôt bien foutue, alors je la fais partager.
Ca correspond un peu à ma résolution de début d'année, soit manger beaucoup moins de viande. Pour l'instant, je suis plutôt bien le truc. On verra juste sur le long terme.
Je dois dire que mon envie de moins de viande a été amplifié par le reportage "Food Inc" que j'ai vu l'autre fois... Il calme bien, si vous avez l'occasion.
Je ne fais pas encore tous les bons choix, je ne suis pas encore végétarien, et ce n'est pas forcément mon but, mais je continue mon petit bonhomme de chemin. Ca permet aussi de manger plus léger, ce qui n'est pas forcément un mal. Bref, je ne cherche à convaincre personne... Je partage juste cette petite vidéo.


Comment nourrir tout le monde - Denis van Waerebeke
Uploaded by onlyzen. - News videos hot off the press.

2 commentaire(s)14-02-11 à 23:02

Déprime post-Ariane


Alors que j'écoutais un album de Malvina Reynolds sur Spotify tout à l'heure (ça n'a rien à voir avec le reste de l'article, cette introduction est juste là pour vous donner envie d'écouter "Little Boxes" parce qu'on ne s'en lasse jamais), je repensais à une sombre aventure qui m'était arrivée au début du mois dernier.
Je lisais, comme souvent, les derniers articles de mon héros François Corbier et celui-ci parlait du "beau, très beau moment" qu'il avait passé sur la Scène de Bercy à la mi-décembre. Les gens étant hermétiques au talent, il ne s'agissait pas d'un concert mettant en scène uniquement Corbier, mais plutôt d'un show nostalgique présenté par Dorothée où plein de gens étaient invités.
J'étais en train de lire cet article, et je suis allé sur YouTube, histoire de voir si je pouvais retrouver une trace de la performance (la réponse est oui). De fil en aiguille, grâce à la partie "Suggestions" à droite de la page, je me suis retrouver sur différentes chansons, dont celle que vous pourrez voir ci-dessous : le générique de Dragon Ball Z par Ariane Carletti. Je vous laisse découvrir au moins les 30 premières secondes, et je vous dirai ensuite ce que j'en pense.




Cette vidéo me déprime profondément. J'insiste : quand je l'ai vue la première fois, cette vidéo m'a mis le cafard. C'était il y a quelques semaines, c'est passé depuis le temps.
Quand je le dis comme ça, vous pouvez vous imaginer, et je vous comprendrais, que ça me rappelle le bon temps de l'enfance, la nostalgie du passé, du cocon familial et ce genre de choses. Ce n'est pas du tout le cas, je n'ai pas vraiment de souci avec ça, j'y suis plutôt habitué puisqu'une partie de mes goûts est encore bien ancrée dans la période [95-2000]. Je ne pense pas être le seul dans le cas, ça ne m'inquiète pas. En fait, le cafard je l'ai eu pour cette pauvre Ariane, et l'effet déclencheur se situe à peu près à 0:24. Je m'explique.

Une énorme partie des garçons de mon âge a regardé Dragon Ball Z. Et pour une partie (moi inclus), nous trouvons toujours ça cool (quand je vous parlais de goûts d'enfance). Par contre, je ne suis pas sûr de trouver énormément de gens qui aiment, ou même ont aimé le générique. Sérieusement, si quelqu'un lit ça et a aimé le générique, qu'il le dise, ça m'intéresse.
On se retrouve donc face à Ariane qui s'est faite recruter par Dorothée pour venir faire une petite apparition pour chanter ce générique. 15 ans ont passé depuis que Madame Presque-France-Présidente-Royal a supprimé le Club Dorothée, et tout ce qu'on retient sur Ariane, tout ce qu'on lui demande de venir faire dans cette fête, c'est de venir chanter "Dragon Ball Z". Voici le premier point de déprime : le fait qu'on ne se souvienne que d'un générique minable à propos d'elle.
Le second point de déprime se situe donc dans le mouvement du doigt de 0:24. Elle invite les gens à la suivre, en forçant son entrain et je ne vois pas quelle motivation on peut avoir à simuler un tel entrain pour chanter en live un générique pour enfant qui a 20 ans et qui, disons le clairement, est mauvais.
Là où Bernard Minet savait faire des chansons entrainantes (il a un groupe de hard-rock), celui d'Ariane ne peut pas avoir les mêmes effets, c'est impossible. Je suis désolé d'insister, et d'y consacrer le temps que je passe à écrire tout ça, mais c'est cruel de la mettre en scène comme ça. On ne peut pas chanter ce générique-là 20 ans plus tard, c'est comme vivre un syndrôme de Peter Pan par procuration.
Je ne préfère pas parler des autres gens qui sont venus sur scène (genre Sébastien Roch...) parce que ça ne me rend pas plus joyeux. J'espère qu'ils font d'autres choses bien par ailleurs, et que cette scène n'était pas un événement qu'ils avaient attendu.
Ma réaction est sans doute exagérée, mais vu l'effet que ça a eu sur moi, je tenais à en parler. J'ai eu du mal à l'expliquer avec des mots et je ne suis pas encore sûr d'avoir été clair dans ce que cette vidéo me fait ressentir. Mais peut-être qu'il est temps de tourner la page.

7 commentaire(s)3-02-11 à 20:02

1 2



© poucr -- 2008